BD et Romans graphiques

BD-thèque : « Rites, rivières, montagnes et châteaux » de Lorenzo Mattotti (Actes Sud BD)

Ma Note : Attention chef d’oeuvre !

Note : 5 sur 5.

Je remercie très chaleureusement Babelio et les éditions Actes Sud BD pour cette lecture et leur confiance !

« Je me suis promené sur des frontières. Entre un château et une forêt de crayons, j’ai trouvé des signes qui m’ont raconté des histoires. Ou qui à eux seuls étaient une histoire » (Lorenzo Mattotti)

Quelle ne fût pas ma joie quand j’ai appris que je recevrais le tout nouveau livre de l’artiste si talentueux Lorenzo Mattotti « Rites, rivières, montagnes et châteaux » publié chez Actes Sud BD que je remercie chaleureusement pour cet envoi ainsi que Babelio. Lorenzo Mattotti est un artiste aux multiples talents : peintre, auteur de BD, illustrateur, coloriste de génie, c’est peu dire que l’homme a de multiples cordes à son arc. Exposé à la fondation Leclerc de Landerneau, cinéaste accompli et auteur du film d’animation La « Fameuse Invasion des ours en Sicile » (2019), le dessinateur Lorenzo Mattotti ne cesse de se renouveler. Dans ce nouveau recueil d’illustrations absolument sublime regroupant des dessins enfiévrés, rêveurs, oniriques, tour à tour sombres et lumineux issus de ses carnets de recherche graphique, Mattotti nous embarque dans un voyage pleins d’émotions qui ne peut laisser indifférent le lecteur, fasciné par ses pastels couleurs ou noir et blanc. C’est de ses carnets qu’il nomme les « lignes fragiles », où il dessine tous les jours depuis une quarantaine d’années et n’en a montré une partie au public qu’à partir de 1999, qu’est issu ce travail graphique merveilleux, source de son approfondissement de la recherche graphique, notamment dans le travail de la couleur. Un auteur qui se renouvelle encore dans le très beau livre Rites, rivières, montagnes et châteaux (Actes Sud BD). L’artiste italien a son atelier Rue de Paris, dans le IXe arrondissement, au deuxième étage d’un vieil immeuble. Il travaille entouré de murs blancs, « pour qu’aucune couleur ne vienne parasiter celles que je vais peindre ». Il raconte ses histoires qui sont de véritables voyages d’introspection, de recherches picturales. Ses dessins sont ou très coloré ou tout noir et blanc en fonction de ses états d’âmes : « Les couleurs vives ouvrent sur les relations avec l’extérieur et donnent une belle dynamique ; les sombres expriment une grande énergie et incarnent davantage le mystère et l’imaginaire. » Un livre magnifique qui m’a totalement transporté. On ressent dans notre âme toute la puissance de l’art lorsqu’il est aussi bien exprimé. Je vous recommande chaudement ce livre « Rites, rivières, montagnes et châteaux » publié chez Actes Sud BD. Il ne vous laissera pas indifférent c’est une certitude. Je terminerais cette chronique enthousiaste avec quelques citations de l’artiste Lorenzo Mattotti sur son art et sa façon de concevoir l’acte créatif :

« Mon obsession est un mot difficile. Ce sont plutôt des sujets, des thèmes présents périodiquement. D’abord, c’est sûrement la relation homme-femme, la relation fragile, et l’homme et la femme avec leurs rituels secrets et leurs relations conflictuelles. Comment un homme et une femme arrivent à créer…? Une autre obsession est l’amour pour le paysage, la nature et la contemplation« . (Lorenzo Mattotti) 

« Ce ne sont pas des brouillons : chaque dessin est une étape, une variation, comme dans la musique. Je fais un dessin et une autre idée arrive, je tourne la page et j’en fais une autre. Par un détail, je commence et ça devient autre chose« . (Lorenzo Mattotti) 

« Savoir dessiner, c’est avoir la sensation de contrôler ce que l’on est en train de faire : c’est avoir dans les mains le métier de savoir s’exprimer. Aujourd’hui, je l’ai, mais je cherche toujours comment mettre le savoir en discussion, puis qu’autrement ça mène à la facilité, au maniérisme. Le dessin ne ment pas. On voit tout de suite quand quelqu’un bluff, fait de la fiction : je continue à avoir mes problèmes et mon dessin doit parler de ça« . (Lorenzo Mattotti) 

Auteur : Lorenzo Mattotti

Direction : Thomas Gabison, Michel Parfenov

Éditeur : Actes Sud Bd

Date de parution : 07/04/2021

Collection : Bande Dessinée

Illustration : illustrations couleur

Nombre de pages : 128

Format : 23,20 x 23,50 x 2,10 cm

(17 commentaires)

  1. Bonjour Marie-Anne, alors c’est une BD avec seulement des dessins qui sont fais au pastel en couleur ou en noir et blanc. J’ai ajouté dans ma chronique certaines citations de Lorenzo Mattotti afin d’expliquer un peu plus en détail son art. Vraiment c’est un très bel objet qui fait ressentir toute une palette d’émotions. Bel après midi à toi Marie-Anne 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai pensé à toi Laurence en écrivant cette chronique car je me disais justement que cette Bd, avec uniquement des dessins au pastel noir et blanc ou couleur, te plairais 🙂 Ce livre m’a totalement emporté. Il est magnifique. Merci Laurence de ta visite sur le blog, je te souhaite une belle après midi ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :