LITTERATURE ET HISTOIRE

Thriller : « Solitudes » de Niko Tackian

L’Histoire : Élie Martins est garde nature dans le massif du Vercors. Il y a douze ans, une blessure par balle l’a laissé totalement amnésique. Depuis, il s’est reconstruit une vie dans cette région aux hivers impitoyables, aux brumes si opaques qu’elles vous égarent en deux pas. Alors qu’une tempête de neige s’abat sur le Vercors, des traces étranges mènent Élie jusqu’à l’« arbre taillé », un pin gigantesque dressé comme un phare au milieu de l’immensité blanche. Une femme nue est pendue à ses branches. Cette macabre découverte anime quelque chose sur la toile vierge des souvenirs d’Élie.

Ma note :

Note : 5 sur 5.

Ecrit en seulement trois mois, en temps de confinement, Niko Tackian a pris du plaisir à l’écriture de « Solitudes« , on le ressent dans ce One Shot qui débute fort avec ce jeune homme torturé et achevé d’une balle dans la tête. Sur la table d’autopsie, les légistes se rendent compte qu’il est encore vivant. On entre tout de suite dans l’ambiance. Dans le Vercors enneigé, Elie chasse un loup solitaire lorsqu’il découvre, pendu à un arbre, le corps nu d’une jeune femme. Il prévient la police. Le lieutenant Nina Mellinsky se rend sur place. Dans le dos tailladé et meurtri de cette pauvre femme, sept lettres en Grec Ancien sont gravées. Elie est bouleversé, il cache son émotion, lui qui est devenu épileptique, car c’était lui qui a été sauvé in extremis d’une balle dans la tête il y a douze ans de cela. Un miraculé. Il sait ce que cache ses vêtements dans son dos, les mêmes inscriptions que celles gravées sur cette jeune femme. Elie est gardien du parc régional. Nina Mellinsky a remarqué l’énorme cicatrice en étoile sur son front. Son regard l’effraie car il semble lointain, ailleurs. Et s’il était le tueur surnommé le « philosophe » qui sévit depuis des années ? Nina s’interroge et je ne vous en dis pas davantage car ce serait révéler le cœur de cette intrigue parfaitement ciselée. Ce que j’aime par dessus tout chez Niko Tackian c’est l’émotion, la sensibilité qu’il offre à ses personnages. J’ai été touché une nouvelle fois par son écriture et son sens du rythme, car il sait comme personne, ménager un suspens implacable. Le Vercors, nous y sommes de pleins pied, son histoire, ses dangers, cette neige et ce froid qui transpercent, ce brouillard, ses tempêtes, ses nuits à des températures largement au dessous de zéro. La reconstitution de ce cadre géographique est sans faille. La peur est présente en ces lieux où les crevasses, les loups et cette neige qui n’a de cesse de tomber et d’effacer ainsi les traces, instaurent un climat angoissant, tendu. Les chapitres sont très courts et le rythme enlevé. On prend du plaisir à suivre Nina Mellinsky dans les méandres de cette enquête atypique. Cette jeune femme Nina, touchante par ses hésitations, ses doutes et qui cache en elle une blessure irréparable. Déjà bouleversé par son précédent roman, j’ai une nouvelle fois succombé à « Solitudes » de Niko Tackian. Cet auteur est génial et il mérite amplement son succès phénoménal. Il devient grâce à ce livre un de mes auteurs préférés. Jetez-vous sur ce « Solitudes », un thriller très efficace, envoûtant de par son scénario, son style d’écriture et la magie du Vercors enneigé qui est un personnage à part entière. A découvrir absolument !

(48 commentaires)

  1. Merci Marie-Anne ! J’aime bien varier les plaisirs et lire des thrillers entre deux lectures de genres différents. Niko Tackian en matière de thriller c’est aussi fort que Franck Thilliez. Je te souhaite un excellent weekend 🙂 ps: j’ai lu la critique de Cécile Guivarch sur ton livre, encore bravo ! 🙂

    Aimé par 3 personnes

  2. Bonjour Frédéric,
    Suis comme toi, en fait, j’aime bien lire un thriller entre deux. Il y en a d’excellents. Je note d’ailleurs celui-ci. Aussi merci pour l’article, mon cher Frédéric. Excellent comme d’habitude.
    Ma liste s’allonge. Mais grâce à toi, je ne serai jamais plus à cours d’idées 😉
    Bon, en ce moment, je suis dans les bios de mes compositeurs de musique classique… Ça me change des fictions. Et la poésie qui m’est devenu essentiel par les temps qui courent. La poésie (et qq autres livres), la musique et la nature, un bon café ( ou un thé), des petits écoliers… si ce n’est pas le bonheur, ça lui ressemble.
    Des gros bisous, et à bientôt. C’est toujours un plaisir de lire tes chroniques.

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou Solène,
    Le nouveau Niko Tackian est redoutablement efficace. Idéal pour se changer les idées 😉 Merci beaucoup ça me fais plaisir ce que tu m’écris là. Quel programme de lecture passionnant : biographies, poésie.. la musique que nous aimons tant, les balades dans la nature, Les plaisirs simples de la vie, moi c’est un chocolat chaud Van Houten, miam ! 😉 Je te souhaite un beau weekend, des gros bisous de Bretagne Solène, @très bientôt 😊

    Aimé par 1 personne

  4. Je lis rarement de thrillers mais comme toujours ta chronique suscite la curiosité! Paysages enneigés du Vercors, noirceur de l’intrigue, épaisseur des personnages, du rythme, de la sensibilité… ça me plaît tout ça! Je te souhaite un beau week-end et t’embrasse.

    Aimé par 1 personne

  5. Merci beaucoup Nadège, ce Niko Tackian est envoûtant à lire. Le choix du Vercors enneigé comme cadre géographique à cette histoire crée un climat angoissant qui n’est pas pour rien dans la réussite de « Solitudes ». Un de mes thrillers préférés de l’auteur. Je te souhaite un beau weekend également Nadège. Je t’embrasse.
    Ps: ils ont annulé le concert auquel je devais assisté prévu le 11 Mai au grand théâtre à Lorient pour Benjamin Biolay.. concert repoussé en Octobre Covid19 oblige.

    Aimé par 1 personne

  6. Oui je le sais et d’ailleurs, en écrivant cette chronique je me disais justement que ça n’allait pas être un livre pour toi Cécile.😉 Quand on aime le thriller français, Niko Tackian est parmi les tous meilleurs. Heureusement, j’ai reçu des services presse de romans qui te plairont davantage, ce sera la surprise 😉 Excellente soirée Cécile 😊

    Aimé par 1 personne

  7. j’habite à deux pas, dans le Sud Isère Gresse en Vercors d’un côté, Villard-de-Lans de l’autre et un peu plus loin Chamrousse et la Bella Dona Belledonne pas loin de Grenoble 🙂
    bon week-end à toi aussi 🙂

    Aimé par 1 personne

  8. Merci beaucoup Matatoune ! Oui je suis très enthousiaste sur ce nouveau Niko Tackian. Le décor, ce choix du Vercors enneigé j’ai trouvé cela très pertinent pour un thriller. On s’attache à l’enquêtrice. J’espère la retrouver dans un prochain thriller de Niko Tackian 😉🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :