NETFLIX

Netflix : « Barbares » la quintessence du péplum !

L’Histoire : A travers le prisme de la Bataille de Teutobourg en l’an 9 après Jésus-Christ, le destin de trois jeunes gens qui de l’innocence à la culpabilité, de la loyauté à la trahison et de l’amour à la haine.

Ma note :

Note : 5 sur 5.

« Vare, legiones redde » ou « Varus, rends-moi mes légions ». les célèbres mots que l’on prête à l’empereur Auguste lorsqu’il reçoit la tête de Varus, général romain défait à la bataille de Teutobourg par les Germains en l’an 9 après Jésus-Christ. Trois légions romaines sont détruites suite à la trahison d’Arminius, fils du chef des Chérusques, envoyé enfant à Rome et qui trahira Varus son père adoptif romain. Cette histoire est connue, mais la force de ce péplum s’est de nous raconter cette histoire, faite de trahison, de violence, de sang mais également d’amour, avec un vrai sens du rythme et de la tension dramatique. Tous les ingrédients sont réunis pour offrir un grand spectacle digne des meilleurs films du genre. J’ai, pour ma part, songé au Gladiator de Ridley Scott. « Barbares » est la quintessence du péplum et cette mini série de six épisodes nous prouve une nouvelle fois la qualité des séries allemandes. Les moyens mis en œuvre pour rendre cette série crédible sont conséquents. Des costumes, au choix de faire parler en latin les Romains, tout est fait pour nous immerger au cœur de la bataille. Cette dernière est titanesque, pleine de fureur et de violence et donne lieu aux meilleurs moments de la série. J’ai été épaté par l’émotion dégagée par ce drame, cette trahison d’Arminius qui doit choisir entre son cœur et son sang germain et sa culture d’adoption, celle de Rome. Jusqu’au bout Varus pensera avec arrogance que ces barbares ne sont que des êtres insignifiants qu’il écrasera avec ses trois légions. Cette suffisance alliée à la cupidité de celui qui exige un impôt aux différentes tribus germaines, le mèneront à sa perte. Autre points forts, les effets spéciaux, le scénario retors et maîtrisé de bout en bout maintenant un suspens constant. Enfin, le casting est parfait avec un Arminius tout en nuance interprété par Laurence Rupp et surtout Jeanne Goursaud en Thusnelda charismatique et sublime. Un péplum qui connaît un grand succès sur Netflix et qui aura logiquement le droit à une saison 2 que j’attends avec une grande impatience. Si vous aimez l’histoire, les fresques à grand spectacle, les péplums, cette mini série va vous régaler.

(23 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :