Musique : Eddy De Pretto « Cure » – Feu ! Chatterton « L’Oiseleur »

eddy-de-pretto-cureDTRtTh0XcAIlmmvEddy De Pretto « Cure » et Feu ! Chatterton « L’Oiseleur«  où comment mettre en mots les maux de notre société. A priori deux univers forts différents. Les textes sont très explicites pour Eddy De Pretto qui parle de sexe, d’homophobie, de drogues, de soirées où les âmes en peine se perdent et brûlent jusqu’au petit matin leurs vies. Chez Feu ! Chatterton, les textes sont très poétiques, littéraires, on cite volontiers Aragon, Baudelaire.. Le chant d’Arthur Teboul est théâtral, maniéré là où celui d’Eddy Pretto se rapproche du rap, du slam, de la chanson dans un grand melting polt. Pourtant, malgré leurs différences apparentes, comme deux galaxies lointaines l’une de l’autre, on sent une même puissance d’évocation dans les textes, une même sincérité, un même soin apporté aux mélodies qui fleurent bon le talent à l’état pur. Plus dandy et rock, les Feu ! Chatterton signent un album envoûtant, magique, sublime. Eddy De Pretto dans un style plus urbain, plus frontal n’est pas en reste avec un vrai grand disque comme je n’en ai pas entendu depuis longtemps. Vous l’aurez compris, ce mois de mars s’achève avec deux grandes révélations pour ma part, qui se nomment Eddy De Pretto avec « Cure », un Lp qui capture magnifiquement l’air du temps ; et Feu ! Chatterton avec son « L’oiseleur » mélancolique et intemporel. Ils représentent l’avenir de la musique en langue française !

Ma note:♥♥♥♥♥/5.

Publicités