Cinéma : « Logan » de James Mangold

513278.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxL’Histoire : Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.

James Mangold est aux manettes de ce « Logan » qui clôt l’histoire tumultueuse de Wolverine interprété par l’immense Hugh Jackman qui enfile pour la toute dernière fois le costume du célèbre héros des X Men. Un film à l’atmosphère sombre dont la violence est proverbiale (j’ai rarement vu ça dans un film Marvel). L’histoire n’est pas révolutionnaire mais son traitement lui est fort intéressant. Les scènes de combat alternent avec celles plus intimistes nous plongeant dans cette vie de perpétuel fugitif où les mutants sont pourchassés et traités comme des objets sans aucune âme. Ce qui surprend c’est de voir cette enfant interpréter avec beaucoup de talent, dans la peau d’une mutante capable d’être une véritable machine à tuer. Nous ne sommes pas souvent habitué à cela. C’est un fait. Maintenant la violence intrinsèque au film peut heurter. Je suis surpris que « Logan » ne soit interdit qu’aux moins de 12 ans. Loin de moi l’idée de jouer les censeurs mais il y a matière à se poser des questions. Ceci étant dit, Hugh Jackman est une nouvelle fois excellent dans son personnage de mutant désabusé, déprimé, cassé par la vie qu’il mène. La relation qui se tisse avec l’enfant nous donne à voir de belles séquences d’émotions. Brillamment joué, mis en scène avec talent, ce « Logan » a tous les ingrédients d’un excellent divertissement. Sans doute, l’un des meilleurs Marvel vu jusqu’à présent !
Ma note:♥♥♥♥♥/5. 

013650.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx049897.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx489520.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Publicités