Netflix : « Dark Crystal, le temps de la résistance »

0013937.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxL’Histoire : Le monde de Thra se meurt. Le Cristal est le cœur de Thra, une source de pouvoirs mystérieux endommagée par les Skeksès. Lorsque des Gelfling découvrent l’horrible vérité qui se cache derrière le pouvoir des Skeksès, les feux de la rébellion s’allument et une bataille épique pour la planète commence.

Aujourd’hui, je m’adresse en particulier aux trentenaires et presque quarantenaires qui ont, sans doute, vu le film fantastique culte « Dark Crystal« , chef d’œuvre incontestable du père des Muppets, le génial Jim Henson. Sorti en 1983, le long métrage avait fait un carton et surtout il avait utilisé des procédés révolutionnaires pour l’animation des marionnettes utilisées pour donner vie aux créatures de ce monde. Nous étions à peine nés, voir pas né du tout pour les plus jeunes d’entre vous. Netflix a décidé de confier au réalisateur français Louis Leterrier (Le Transporteur, Le Choc des Titans, Insaisissables) la délicate mission de faire revivre cet univers en signant un préquel à cette histoire. C’est ainsi que « Dark Crystal : le temps de la résistance » voit le jour et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont eu raison de croire en Leterrier et ses équipes. Le travail au niveau des effets spéciaux est fantastique, les décors sont superbes et les marionnettes sont toutes sculptées et peintes à la main. Cela donne un style inimitable, une naïveté, une candeur à l’ensemble qui est merveilleux. On replonge en enfance avec « Dark Crystal ». Mais place à l’histoire à présent. Nous sommes dans le monde fantastique de Thra peuplé des êtres adorables que sont les doux Gelfing. Mais malheureusement pour eux, y vivent aussi les Skeksès, sorte d’oiseaux/reptiles répugnants d’une méchanceté égale à leur bêtise. An centre de ce monde se trouve le Cristal de la Vérité, source de toute vie qui relie les créatures de cet univers. La gardienne des secrets Aughra confie la protection du Cristal aux Skeksès, mais ces derniers en profitent pour absorber son énergie et endommager l’objet mystique. Leur but, s’assurer la vie éternelle. Face à leur besoin pressent d’énergie vitale, les Skeksès décident d’utiliser les Gelfing, qui une fois tués et vidés de leur substance, grâce à une machine terrible, leur procure ceux dont ils désirent le plus : une potion qu’ils boivent avidement pour continuer à vivre de façon éternelle. Trois Gelfing découvrent la vérité et décident de mener la révolte face aux affreuses créatures. Les sept peuples des Gelfing doivent s’unir et résister ensemble sous peine de disparaître et de voir les Skeksès triompher. Je vous le dis, impossible de ne pas fondre devant les adorables petites créatures que sont les Gelfing. Leur naïveté enfantine est confondante et en opposition totale avec la duplicité des Skeksès (à côté desquels nos hommes politiques font figure d’amateurs.. c’est dire). Féérique et envoûtant, on suit avec un grand plaisir les pérégrinations et aventures de ces petits êtres. On est baigné dans un monde d’héroïc fantasy et l’on ressent grâce aux marionnettes des émotions qui nous rappellent l’enfance. Véritable réussite, ce préquel permettra aux plus jeunes de découvrir cet univers de Dark Crystal. Pour les plus âgés c’est une madeleine, une sorte de doudou (oui j’ose le terme) qui va vous faire fondre. Les 10 épisodes passent à une vitesse folle. Vous l’aurez compris, je suis conquis et ne peux que vous recommander sur Netflix ce « Dark Crystal, le temps de la résistance ».

Ma note: 5/5.

_J8W7765.CR2UNIT_305.tifUNIT_203.tif