Album relié jeunesse : « Méchante Nuit » d’Adrienne Yabouza et Virginie Rapiat – Ma nouvelle liseuse KOBO Aurah2o éditions 2 !

Petit mot pour vous dire que j’ai craqué pour une liseuse KOBO aura h2o édition 2 à la Fnac. Je l’ai reçu hier et me voici tel un enfant à noël ^^ 😜 Je me suis inscrit, toujours hier, sur NetGalley. Je trouve le site vraiment chouette📚. J’ai déjà reçu un livre en E-book, le nouveau R.J. Ellroy « Le chant de l’assassin ». Je serais présent sur les deux plateformes puisque je continue également l’aventure Babelio📚. Voilà, c’était la nouvelle que je voulais partager avec vous.😉 Vous êtes toujours plus nombreux à lire le blog « La culture dans tous ses états« . Un immense merci à vous ! 😊☀️ Bises bretonnes.

 

 

20190607_211306

L’Histoire : En périphérie d’un village africain, trois jeunes enfants sont seuls dans la nuit, à l’intérieur d’une pauvre maison où le moindre bruit fait naître une grande peur. C’est le début d’une aventure qui continue par la simple présence rassurante d’un chien… Ajoutez à cela la grand- mère des trois enfants, une grand-mère qui les élève seule, et vous avez Méchante Nuit, une histoire toute douce, même si la peur est là. Une histoire un peu grave sans doute, mais qui finit par des sourires.

Je remercie les éditions TuttiStori ainsi que Babelio pour leur confiance.

Avant de vous parlez de l’album relié pour enfants « Méchante Nuit« , je souhaiterais dire un mot sur les éditions TuttiStori qui publie ce dernier. C’est une toute jeune maison d’édition créée fin 2017 et située dans le Vercors près de Grenoble. Leur postulat est de faire découvrir à l’enfant la réalité du monde actuel en stimulant son imaginaire avec des contes notamment. Je tiens à souligner le fait que je suis toujours très heureux de mettre en avant des maisons d’éditions qui mettent un point d’honneur à privilégier la qualité du contenu et de la fabrication. Tuttistori fait partie de celles là. Il est temps, à présent, de vous parler du binôme qui a conçu « Méchante nuit ». Deux femmes : la première, Adrienne Yabouza qui signe l’histoire et qui est une autrice originaire de la République centrafricaine. Elle écrit en langue sango, yakoma, lingala et française et elle a déjà écrit pour les enfants avec talent. Les illustrations sont l’œuvre de Virginie Rapiat, professeur d’Arts Appliqués depuis 1999 à l’USAAB (école supérieure d’arts appliqués de Bourgogne). Elle a pour habitude de dessiner sur papier épais bordeaux pour ses illustrations, ce qui donne sa touche personnelle dans le traitement des couleurs. Les illustrations sont soit dans les tons ocre (jaune-rouge) ou au contraire d’un bleu nuit. Elles sont magnifiques et créées un climat propice aux rêves, à l’imaginaire qui peut se déployer aussi grâce à l’histoire d’Adrienne Yabouza. Nous sommes en Afrique, dans un village où trois jeunes enfants (Kétua, Bôlôlô et Dunia) se retrouvent seuls dans leur maison, chaque nuit, car leur grand-mère travaille le soir. Ils ont perdu leurs parents. Grand mère s’occupe d’eux mais elle doit travailler. Le likundü, le vent souffle dehors. Ils ont peur. Mais voici qu’un chien adorable apparaît, Kétua le fait pénétrer dans la maison.. la suite vous la découvrirez en lisant « Méchante nuit ». Un album relié jeunesse qui sonne comme une promesse aux songes, aux merveilleux. C’est une histoire très courte mais belle pour les enfants à partir de 4 ou 5 ans. Les illustrations font le reste. Ma nièce Léane, qui a 4 ans, a adoré ! Ce bel album relié jeunesse est à découvrir. A noter qu’on peut écouter ou télécharger le livre audio gratuitement sur le site des éditions TuttiStori avec un mot de passe fourni dans le livre. Une belle initiative !
https://www.tuttistori-editions.com/

Ma note: 5/5.

Album
Tranche d’âges: 3 années et plus
EdISBN-10: 2490506056
ISBN-13: 978-2490506057iteur : Tuttistori éditions (5 juin 2019)

20190607_22191720190607_222022